Dark – Saison 3

Créateur / Showrunner : Baran Bo Odar & Jantje Frieze

Scénario : Jantje Friese, Baran Bo Odar, Marc O.Seng

Réalisation : Baran Bo Odar

Directeur Photo : Nikolaus Summerer

Montage : Anja Siemens, Boris Gromatzki, Simon Gstöttmayr, Ann-Carolin Biesenbach

Bande Originale : Ben Frost, Apparat (générique)

Casting : Simone Bär

Chef Décorateur : Udo Kramer

Costumes : Anette Guther

Production : Quirin Berg, Baran Bo Odar, Janthe Friese, Max Wiedermann, Lars Gmehling, Philipp Klausing

Pays : Allemagne

Durée : 8x 50 mn

Diffusée sur Netflix à partir du 29 juin 2020

Acteurs Principaux : Louis Hofmann, Lisa Vicari, Julika Jenkins, Liza Kreuser, Mark Waschke, Max Schimmelpfennig, Maja Schöne, Andreas Pieschmann, Oliver Masucci, Jördis Triebel, Sebastian Hulk, Felix Kramer, Karoline Eichhorn, Stefan Kampwirth, Moritz Jahn, Gina Stiebitz, Paul Lux, Jakob Diehl, Lydia Maria Makrides, Peter Benedict, Christian Steyer, Carlotta Von Falkenhayn

Genre : Tragédie temporelle

Note : 9,5/10

Mission presque impossible que de parler de la saison 3 de Dark sans spoiler les deux premières saisons, comme quelques lignes ne suffiront pas à retranscrire la grande richesse et l’impressionnante cohérence interne que présente la série finie. Partant d’un polar mystérieux centré sur des disparitions d’enfants dans la ville de Winden, la série allemande s’est vite mué en une tragédie moderne autour de quatre lignées, toutes bouleversées par la possibilité du voyage dans le temps. Les deux premières saisons ont vu la série s’ouvrir sur quatre époques passées et une future, et voilà qu’après une apocalypse inévitable, un élément perturbateur nous parle d’une dimension parallèle. Difficile à avaler? C’était compter sur la discipline d’écriture de Baran Bo Odar et Jantje Friese qui avaient déjà réussi à faire passer en un épisode, au début de la saison 2, ce qui promettait d’être un virage post apocalyptique un peu ridicule. Comme pour les saisons précédentes, les showrunners ajoutent cette nouvelle couche à celles qui existent déjà. Ce monde parallèle ne s’abstiendra donc pas de passé et de futur, même si on se plait plus volontiers à explorer la version alternative de notre époque. Celle-ci est un double négatif de l’époque qu’on connaît au sein de laquelle Jonas n’existe pas. L’occasion d’incorporer des petites différences au sein des familles, un peu d’ironie (le sort du pauvre Wöller provoquera des rires) et des moyens de différenciation visuels. Les showrunners ont encore pensé au plus petit détail pour assimiler cette double complexité presque de façon inconsciente.

Cette dernière saison, la fin du voyage pour de nombreux personnages, montre de rares signes d’essoufflements, principalement dus au symbolisme religieux qui n’est plus en trame de fond, mais le thème de plusieurs épisodes. L’histoire n’est pas oubliée au passage. Pour boucler la boucle, il nous sera offert un nouveau personnage très inquiétant, et pour l’avant-dernier épisode une remontée impressionnante et cohérente des époques restantes. Dès lors, tout est en place pour un retournement final qui abandonne tout le côté métaphysique et biblique de la saison pour embrasser son versant intimiste, certainement le plus réussi. Dark a toujours su concilier l’intellect et l’émotion. Sa complexité dans la gestion des paradoxes temporels fait d’incroyables retournements de cerveaux, mais elle n’a jamais dévalué un casting irréprochable d’une époque à l’autre, une bande originale immersive et l’empathie avec laquelle tous ces personnages sont décrits à différentes époques de leurs vies, sans en laisser un sur le bas côté. Ce final ne dérogera pas à la règle, avec pour conclusion une scène à la fois drôle, émouvante, inquiétante et signifiante. Tous les petits défauts disparaissent alors comme la neige au soleil. On a pas fini de reparler de cette série et de la revoir pour en découvrir de nouveaux détails.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :