Archer – Saison 11

Après trois années dans les rêves de Sterling Archer, l’agence est de retour en force et en forme, prête à en découdre pour une nouvelle décennie

Showrunner: Casey Willis

Créateur: Adam Reed

Scénaristes : Adam Reed, Mike Arnold, Mark Ganek, Shane Kosakowski, Matt Roller, Shana Gohd

Réalisateurs : Casey Willis, Pierre Cerrato, Chi Duong, Chad Hurd, Marcus Rosentrater, Matt Thompson, Justin Wagner

Montage : Pierre Cerrato

Musique : J.G Thirlwell, J.C Richardson, Michael Kohler

Direction Artistique : Justin Wagner

Producteurs : Matt Thompson, Adam Reed, Casey Willis, Chad Hurd, Pierre Cerrato, Marcus Rosentrater, Justin Wagner

Durée : 8 x 22 mn

Diffusé sur FXX à partir du 16 septembre 2020, sur Netflix à partir du 11 décembre 2020

Acteurs Principaux : H.Jon Benjamin, Aisha Tyler, Jessica Walter, Judy Greer, Chris Parnell, Amber Nash, Lucky Yates, Adam Reed, Dave Willis, Stephen Tobolowski, Simon Pegg, Jamie Lee Curtis

Pays : USA

Genre : Animation adulte, Comédie, Espionnage

Note : 8/10

Repoussée d’avril à septembre sur FXX, la 11ème saison d’Archer arrive à point nommé sur Netflix pour animer cette fin de confinement. Sa grande particularité est de revenir aux fondamentaux d’espionnage de la série après trois ans passés dans les rêves du personnage titre. A la fin de la saison 7, Sterling Archer recevait une balle et tombait dans le coma, dans une série de rêves qui durèrent trois saisons. Le casting vocal trois étoiles de la série fut transporté dans l’univers du film noir lors de la seconde guerre mondiale, sur une île en 1938 avec des nazis et dans l’espace, dans un futur hypothétique. A la fin de la saison 10, Archer se réveillait de son coma. Cette saison reprend donc trois ans après que nous ayons quitté le monde réel, et nos espions se sont bien émancipés en l’absence de leur agent numéro 1. Loin de l’emprise délétère d’Archer, Cyril a assied son rôle de leader en se gavant de stéroides. Lana a épousé un milliardaire bien plus vieux qu’elle et a envoyé sa fille (et celle d’Archer) dans un pensionnat en suisse, Cheryl a décidé de devenir une personne plus raisonnable, Barry – le rival d’Archer – est devenu un collaborateur de l’agence. Un nouvel âge d’or pour l’Agence qui se trouvent malmené par le retour de l’élément le plus arrogant de l’équipe, qui déchaînera avec bonheur ce qu’il y’a de pire dans chacun d’entre eux. le but est de se retrouver, à la fin de la saison, dans un retour à la situation de départ.

Mais les choses ont bien changé. Adam Reed a laissé son fauteuil de showrunner à Casey Willis, même s’il continue à travailler sur la série et à doubler Ray. Les trois années de fantaisie ont permis, comme c’était leur but à l’origine, de briser la routine de la série tout en offrant une occasion d’exploiter de façon différente la galerie de personnages. Elles ont aussi créé un manque qui permet de voir ce retour comme une bouffée d’air frais. On n’oubliera pas que le majordome soufre-douleur Woodhouse n’est malheureusement plus de la partie suite à la mort du personnage en fin de saison 7 (et à celle de sa voix, George Coe). Sterling Archer est un peu perdu face à l’évolution de ses partenaires et la disparition de Woodhouse. Cette saison prendra son temps et ses huit épisodes pour capitaliser sur ce décalage dans une série de fils rouge très archériens: recherche d’un nouveau majordome, rivalité entre Archer et le milliardaire de Lana, tentatives d’Archer de déstabiliser Cyril pour reprendre la place de numéro 1. Le tout étant relié aux intrigues de chaque épisode qui permettront de nouveau de voyager aux quatre coins du monde avec nos bras cassés préférés et leurs égos gros comme une pastèque. Les acteurs sont toujours aussi en forme après onze années et on retrouve parmi ses huit épisodes de beaux moments d’action, d’échanges musclés et même parfois d’émotion. Archer se montre également toujours au diapason dans son casting de guest stars : Cette année, Simon Pegg, Jamie Lee Curtis et Stephen Tobolowsky viennent chacun donner de leurs voix sur plusieurs épisodes. Ces huit nouvelles livraisons passent tellement vite que l’annonce d’un renouvellement pour une 12ème année ne peut qu’être une excellente nouvelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s