Barbaque

Réalisation : Fabrice Eboué

Scénario : Fabrice Eboué, Vincent Solignac

Directeur de la Photographie : Thomas Brémond

Montage : Alice Plantin

Musique : Guilllaume Roussel

Production : Jean-Luc Ornières, David Gauquié, Julien Deris

Pays : France

Durée : 92 mn

Ouverture de l’Etrange Festival 2021. Sortie en salles le 27 octobre 2021

Acteurs Principaux : Marina Fois, Fabrice Eboué, Jean-François Cayrey, Lisa Do couto Teixeira, Victor Meutelet, Stéphane Soo Mongo, Christophe Hondelatte, Virginie Hocq

Genre : Comédie noire

Note : 7/10

Le début du mois de septembre sonne la rentrée, mais aussi (et surtout) le démarrage de l’Etrange Festival qui entame sa 27ème année ce 8 septembre 2021, toujours sous la bienveillance du Forum des Images. Pour ouvrir les hostilités, Frédéric Temps et son équipe ont été déniché auprès d’Apollo Films le film qui réconciliera peut-être une frange du grand public français avec le trash. Le quatrième film de Fabrice Eboué est bien d’un parfait mauvais goût assumé (on y’est habitué avec le comique, et c’est tant mieux). Mais il bénéficie du sympathique duo formé par Marina Fois et Fabrice Eboue et transpire un parfum de terroir qui aura même berné TF1 : La chaîne s’est hâtée de mettre des biftons dans ce bestiau dégueulasse qui ne pourra même pas avoir les honneurs de sa deuxième partie de soirée. Barbaque parle de tueurs en série bien français, et il met en lumière ce fait que les Etats-Uniens n’ont pas l’exclusivité de la passion des tarés. Le vivier français déjà bien fourni – et pas que dans l’Yonne – sera complété pour l’occasion par les époux Pascal, avec la bénédiction de Christophe Hondelatte.

Sophie et Vincent Pascal tiennent une petite boucherie qui est la cible d’attaques de commandos vegans. C’est la goutte d’eau qui fait déborder la coupe, car leur commerce périclite depuis déjà quelques temps et leur couple n’est clairement plus au beau fixe. Mais lorsque Vincent tue accidentellement un des coupables de l’attaque et que celui-ci se révèle être exceptionnellement goûtu, ils trouvent la solution à leurs malheurs et donnent un nouveau souffle à leur amour. Vendu sous le label « Porc d’Iran », le vegan bien en chair provoque bien des files d’attente à la boucherie et son abatage industriel doit s’organiser. Les époux Pascal prendront-ils goût à cette nouvelle chair ? La saison de la chasse 2021 sera t’elle bonne? Barbaque est une pure comédie noire sur une vague toile de fond sociétale, et c’est bien sa force. Il assume son point de vue sans trop l’appuyer et pousse la comédie en avant, un peu comme l’avait fait Problemos en abordant le cas des zadistes. On peut finalement être vegan modéré et rire de bon coeur devant cette débauche absurde et jusqu’au boutiste, mix franchouillard des Bouchers Verts et du Touristes de Ben Wheatley. Fabrice Eboué apporte même parfois un côté malsain à l’entreprise qui relève encore la sauce. Malgré une fin un peu précipitée qui accentue le côté faits divers, Barbaque peut s’enorgueillir d’avoir trouvé le bon ton pour une variation française sur le thème du tueur en série. Un ton délicieusement déviant qui n’hésite pas à foncer dans le tas tout en ménageant une petite pointe d’ironie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :