The Card Counter

Réalisation : Paul Schrader

Scénario : Paul Schrader

Directeur de la Photographie : Alexander Dynan

Montage : Benjamin Rodriguez Jr.

Musique : Robert Levon Been, Giancarlo Vulcano

Chef décorateur : Ashley Fenton

Directrice Artistique : Christine Brandt

Production : Braxton Pope, Catherine Boily, Lauren Mann, David M. Wulf, Tiffany Boyle, Lee Broda, Philip Burgin, Anders Erden, Santosh Govindaraju, Patrick Hibler, Martin McCabe, Joel Michaely, Kathryn M. Moseley, Patrick Muldoon, William Olsson, Stanley Preschutti, Elsa Ramo, Jeff Rice, Jason Rose, Martin Scorsese, Mick Southworth, Kyle Stroud, Elton Tsang

Pays : USA

Durée : 1h52

Sortie en salles le 29 décembre 2021

Acteurs Principaux : Oscar Isaac, Tye Sheridan, Tiffany Haddish, Willem Dafoe, Joel Michaely, Billy Slaughter, Ekatherina Baker

Genre : Film Noir, Drame

Note : 7,5/10

En tant que scénariste, Paul Schrader peut s’enorgueillir d’avoir sorti de son esprit torturé trois des meilleurs films de Martin Scorsese : Taxi Driver, Raging Bull, La dernière Tentation du Christ et A tombeau Ouvert. Sa carrière de réalisateur est plus irrégulière, mais comprend tout de même le perturbant Hardcore et American Gigolo. Avec pas moins de huit films sur les deux dernières décennies, dont le dernier est le très bon Sur le Chemin de la Rédemption avec Ethan Hawke, Schrader démontre encore qu’il est loin d’avoir tiré ses dernières cartouches. Et il fait bien de profiter d’un vent favorable qui l’a rendu nettement plus respectable aux yeux des festivals (Sur le Chemin de la Rédemption et son nouveau film The Card Counter ont tous deux intégré la compétition pour le Lion d’Or à la Mostra de Venise). Produit avec le soutien de Martin Scorsese (entre autres), The Card Counter ajoute un nouveau marginal détruit par la vie à la longue liste d’anti-héros de Paul Schrader. William Tell est un ancien militaire gagnant sa vie à compter les cartes depuis sa sortie de prison. Il fait la connaissance de Cirk, un jeune homme qui partage avec lui une haine profonde pour le colonel John Gordo. Afin de lui faire surmonter cette haine qui l’a longtemps poursuivi, William prend Cirk sous son aile et il se donne pour mission de gagner le World Series of Poker de Las Vegas pour éponger les dettes du gamin. La Linda, qui gère une écurie de joueurs professionnels pour des investisseurs, les accompagnera dans cette tournée des casinos qui ravivera les vieux démons de William.

The Card Counter ne sera pas l’incursion de Paul Schrader dans un cinéma moins intense – le nombre de personnes ayant quitté la salle lors de la projection ne trompe pas. L’initiation aux jeux des casinos qui ponctue l’introduction du film n’est qu’un vernis destiné à prendre la main de William Tell pour l’accompagner dans son aventure. Ce qui se passe dans sa tête ne sera dévoilé que peu après, lors de cauchemars en très courtes focales. Des scènes courtes et saisissantes qui tranchent avec la routine de métronome que le compteur de cartes s’est trouvée. Dominée par les couleurs froides, la mise en scène se cadre sur le sang froid de son personnage titre, impeccable, cheveux gominés en arrière et comportement minimaliste. Le compteur de cartes pourrait être sorti de Drive si il n’avait pas été plus sociable et moins mutique. Second rôle du film de Nicolas Winding Refn, Oscar Isaac a gagné du galon en dix ans et il parvient haut la main à s’émanciper des écorchés vifs en phase de rédemption qui l’ont précédé. Tantôt un roc sur lequel on peut se reposer, tantôt un personnage inquiétant, insaisissable, semblant capable du pire, il domine un trio qui a pour lui de contourner habilement les figures obligées pour se constituer son propre charme. Tiffany Haddish excelle en anti-femme fatale, mûre et complice, tandis que Tye Sheridan s’échappe peu à peu des héros adolescents qu’il a campés dans X Men ou Ready Player One. Bien qu’il soit un peu décevant sur sa dernière partie, ce nouveau Paul Schrader reste une des bonnes surprises de cette année 2021 et on met volontiers une option sur Master Gardener, son prochain film qui accueillera Joel Edgerton et Sigourney Weaver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :