La Piedad – La Pietà

Réalisation : Eduardo Casanova

Scénario : Eduardo Casanova

Directeur de la Photographie : Luis Ángel Pérez

Montage : Ángel Pazos

Musique : Pedro Onetto

Chef Décorateur : Idoia Esteban

Direction Artistique : Melanie Anton Def

Casting : Margarita Rodriguez, Carmen Utrilla

Production : Carolina Bang, Alex de la Iglesia, Florencia Franco, Enrique F. Guzmán, Jimena Monteoliva

Pays : Espagne, Argentine

Durée : 1h20

Sortie en France indéterminée

Acteurs Principaux : Ángela Molina, Manel Llunell, Antonio Durán ‘Morris’, Ana Polvorosa, Macarena Gómez, Songa Park, Daniel Freire

Genre : Comédie noire, horreur, baroque

Note : 7,5/10

Présenté en compétition a cette 28ème édition de l’Etrange Festival, le nouveau film d’Eduardo Casanova a incontestablement sa place dans cette sélection, tant il s’accorde avec les fondamentaux qui ont guidé le festival depuis 30 ans. Piochant dans de nombreuses influences, La Piedad ne ressemble pourtant à rien d’autre de connu et il prend beaucoup de risques. Il n’étonnera pas celles et ceux qui ont eu la curiosité malsaine de se pencher sur Skins (Pieles), le premier long de Casanova – disponible sur Netflix. Ce film choral raconte les drames intimes et familiaux de personnes ayant pour point commun des malformations physiques (une des héroïnes a un inversement entre son visage et son postérieur) ou des déviances psychologiques. La description de la vie de ces personnages et l’empathie réelle déployée envers eux, mélangée à un réalisme cru, du drame psychologique et un zest d’humour noir, provoquait un malaise réel. On pourrait le décrire comme du Pedro Almodovar dépressif, du Alex de la Iglesia sans le côté rentre-dedans. Mais il y’a toujours un baroque et un sens de l’exagération qui lient Skins à ces deux réalisateurs. Et pour cause : Avant de se mettre à la réalisation, Eduardo Casanova était acteur – notamment dans le très bon Un Jour de Chance d’Alex de la Iglesia – et ce dernier, avec sa femme Carolina Bang, a produit les deux films de Casanova.

Moins déstabilisant et moins éclaté que Pieles, la Piedad se centre sur la relation malsaine entre un mère, Libertad (liberté, en espagnol), et son fils Mateo – qu’elle enferme de ces attentions depuis sa naissance. Un jour, Mateo apprend qu’il a une tumeur au cerveau. C’est la fin du monde pour Libertad (campée avec délectation par Angela Molina), mais aussi un moyen d’enfermer encore plus son fils, en accentuant sa dépendance et son admiration. Casanova met littéralement en parallèle l’ascendant dictatorial de Libertad à la dictature de Kim Jong Il en Corée du Nord (le récit se passe en 2010). L’ironie enveloppe ce deuxième film jusqu’à son titre et son affiche qui font référence à la Piétà, la statut de Michel-Ange exposée à la Basilique Saint Pierre du Vatican – qui présente la douleur de la Vierge Marie qui porte le corps de Jesus mort après sa Crucifixion. Cette douleur, c’est un peu le ressenti de Libertad. Le parallèle iconoclaste et absurde (malheureusement proche de la réalité) avec une femme coréenne subissant la répression de Kim Jong Il, mais qui ressent un déchirement à l’idée de quitter son leader exprime le point de vue de Matéo et, visiblement de tout ceux qui ont cotoyé Libertad d’un peu trop près. Casanova plonge ses personnages dérangés dans un univers de rose (lui-même était vêtu de rose lors de son intervention avant la diffusion du film), dans des décors amples qui s’opposent tout aussi ironiquement à l’horreur de ce qu’il montre. Il se constitue également une petite équipe d’acteurs habitués (Macarena ‘Dagon‘ Gomez, Ana Polvorosa et Antonio Durán étaient déjà de la partie sur Pieles) et se cite avec malice, sans se prendre au sérieux. Vivifiant et Prometteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :