Vivarium

Dans sa volonté de faire ressentir le poids d’un quotidien étouffant, Vivarium n’est jamais ennuyeux grâce à ses acteurs et à une veine absurde qui le fait respirer. Il est aussi très cohérent et se déroule comme une fable à quelques encablures de The Twilight Zone

Rabid

Honnête série B horrifique sur la mode et les apparences, Rabid se réserve quelques scènes de transformation efficaces et malsaines qui font honneur à l'oeuvre adaptée

The Outsider

La grande qualité de The Outsider est de dissimuler son étrangeté, partant sur la base d'un polar très réaliste, décrivant les procédures judiciaires ainsi que les états d'âme des protagonistes comme le ferait un bon récit du genre.

Good Omens

Cette sympathique et fidèle adaptation dépasse de plusieurs coudées les précédentes adaptations de l'oeuvre de Terry Pratchett.

Hellboy 2019

Le but était visiblement d'en mettre plein les yeux, peu importe le fond et la forme. Malheureusement Hellboy, c'est un peu plus que ça.

C’est arrivé demain – It happened tomorrow

Produit de la fantaisie fantastique de René Clair et du feelgood énergique et rythmé de l'époque classique hollywoodienne, C'est arrivé demain exploite les ramifications fantastiques de son sujet sans oublier de soigner les dialogues et les situations.

Avengers : Endgame

Endgame réussit à conclure correctement ces dix années, mais d'une façon simpliste et sans gloire, en se bornant à récolter ce qui a été semé. Avec une telle première partie, on pouvait s'attendre à mieux.

The Endless

The Endless s'attache en premier lieu à confronter deux mondes : le libre arbitre dans la précarité du réel et une vie "cocooné" régie par une entité supérieure. Dans un purgatoire étrange, les deux héros errent dans ces deux mondes, ne sachant trop quoi faire.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑